3/7/2020 16:15

Monday.com, outil de gestion de projet qui compte 100,000 clients dans le monde vient de lancer son app store, Monday Apps. Ce nouvel ensemble comprend actuellement 20 applications conçues par les programmeurs de la société ainsi qu'une centaine d'autres applications développées par ses utilisateurs. L'objectif est de permettre à l'entreprise de poursuivre son développement en proposant plus d'outils personnalisés et adaptés aux besoins des entreprises.

Actuellement, les applications de l'app store ne peuvent être partagées que parmi les clients de l'entreprise. Le but ultime étant de privilégier l'écosystème de monday.com et de le transformer en un marché à part entière. Selon monday.com, bien que les conditions de paiement doivent encore être finalisées, il est hors de question que les développeurs de la communauté paient certaines charges. L'entreprise dit vouloir valoriser les développeurs afin que ces derniers puissent se concentrer sur le développement de nouvelles fonctionnalités. Les revenues de ce projet devront être réinvestis afin d'aider les développeurs à produire plus.

Monday.com offre de ce fait un nouveau cadre aux développeurs. Ils peuvent s'y connecter, échanger et coder en groupe ou séparément sans avoir à faire face aux contraintes qui peuvent être les siennes pendant le processus de développement.  Tout besoin supplémentaire durant la construction d'une application, pendant le développement de nouvelles fonctionnalités ou leurs intégrations à d'autres outils sera pris en charge.

Fondé en 2014, monday.com a levé à ce jour plus de 230 millions de dollars sur une valeur de 2,7 milliards de dollars, auprès d'investisseurs tels que Sapphire Ventures, Hamilton Lane, HarbourVest Partners, Ion Asset Management, Vintage Investment Partners, Stripes Group, Insight Partners et Entrée Capital. Monday.com se targue aussi de compter parmi ses clients des logos impressionnant, allant de noms bien établis comme General Electric, Universal Studios et Walmart, à des piliers du numérique et de la technologie comme Adobe, HubSpot et Uber.

Les outils abordés dans ce contenu:
Plus de news :