NoCode et LowCode : quelles différences ?

Le LowCode et le NoCode sont deux techniques qui font de plus en plus fureur dans le monde du développement. Zetoolbox vous explique leurs principales différences.

Les différences entre le NoCode et le LowCode

Certaines tâches en entreprise sont particulièrement fastidieuses, répétitives et chronophages. Elles ont de ce fait un impact sur la performance des salariés. Le développement technologique a heureusement permis la création de certaines solutions particulièrement avantageuses comme l’automatisation des processus. C’est dans cette optique que les sociétés optent de plus en plus pour le NoCode et pour le LowCode. Ces deux techniques, bien que similaires, sont pourtant différentes sur plusieurs aspects. Découvrez leurs principales différences.

Le NoCode : une technique grand public

Comme son nom l’indique, le NoCode est une technique qui ne requiert aucune notion de codage informatique de la part de l’utilisateur. En ce sens, le NoCode est réellement avantageux pour les entreprises qui souhaitent développer leurs propres applications, mais qui ne souhaitent pas pour autant embaucher un développeur informatique ou un programmeur. Il est vrai que les entreprises n’ont pas forcément les ressources financières nécessaires pour embaucher un développeur informatique ou sous-traiter la création de logiciels et d’applications qui leur permettront d’alléger leur charge de travail.

Le principal atout des plateformes NoCode réside alors dans leur flexibilité. Intuitives et faciles à prendre en main, les plateformes NoCode sont à privilégier pour concevoir et déployer rapidement des applications et des logiciels métiers personnalisés capables de répondre aux besoins les plus urgents de l’entreprise. En raison de toutes ces spécificités, le NoCode se veut être la solution parfaite pour les PME et les TPE, mais surtout pour les nouvelles entreprises au budget limité qui souhaitent être opérationnelles en un minimum de temps.

Bien que l’utilisation du NoCode ne requiert aucune connaissance approfondie sur le développement informatique, il est néanmoins conseillé de suivre des formations. En effet, les plateformes NoCode sont faciles à utiliser, mais il est tout de même nécessaire pour les utilisateurs finaux d’apprendre leurs fonctionnalités et de se familiariser avec l’outil qu’ils souhaitent intégrer.

Il est d’ailleurs nécessaire de préciser qu’il existe une multitude de plateformes NoCode, avec chacune ses propres spécificités. C’est pour cette raison que chez Zetoolbox, nous vous proposons des formations complètes sur le NoCode. Nous vous apprenons tout ce qu’il y a à savoir sur cette technique afin de répondre à vos besoins les plus urgents. Il ne s’agit cependant pas d’une formation théorique. Chez Zetoolbox, nous privilégions une approche pratique pour que les utilisateurs finaux ne rencontrent aucune difficulté au moment du déploiement de l’outil.


Le LowCode : une nécessité d’écrire des lignes de code

Contrairement au NoCode où aucune ligne de code n’est nécessaire pour créer une application, le LowCode fait intervenir un minimum de notion de codage. En ce sens, les utilisateurs finaux des outils LowCode doivent posséder des connaissances basiques en développement informatique pour exploiter le plein potentiel de ces outils.

La prise en main des outils LowCode n’en reste pas pour autant exigeante puisque la majorité des plateformes fonctionne selon un système de drag and drop similaire à ce qui est utilisé par les plateformes NoCode. En effet, certaines plateformes embarquent un générateur de formulaires dans lesquels l’utilisateur final remplit les champs servant de base pour créer l’application souhaitée. Sur d’autres plateformes LowCode, il revient à l’utilisateur de modéliser les données sous forme d’organigramme pour que l’outil génère l’interface utilisateur.

Le développement d’applications sans l’aide de plateforme LowCode est une tâche fastidieuse qui prend beaucoup de temps. Il faut prendre en compte le type de développement ou encore le type d’application à concevoir. Après avoir choisi les paramètres de base, le développeur se charge d’écrire les lignes de code, de tester l’application en question et de procéder à d’éventuelles modifications si elle ne répond pas aux besoins de l’entreprise. Tout ce processus dure en moyenne 18 semaines avant que la version finale ne soit déployée. Le rôle du LowCode sera alors de fluidifier et faciliter l’ensemble du processus en pré-mâchant considérablement le travail du développeur informatique. Le LowCode s’apparente donc plus à un système d’aide dédié aux développeurs pour gagner plus de temps dans la conception d'applications.

Cependant, une connaissance insuffisante ou limitée en développement informatique ou en programmation peut être préjudiciable, dans la mesure où chaque plateforme LowCode dispose de ses propres spécificités. En effet, la prise en main et la complexité de programmation varient d’une plateforme LowCode à une autre. Il est de ce fait nécessaire que les utilisateurs finaux des plateformes LowCode soient des développeurs qualifiés.


La différence entre les plateformes LowCode et NoCode réside donc dans leur prise en main. S’il est possible pour tout le monde de créer une application en utilisant le NoCode, la prise en main d’une plateforme LowCode, quant à elle, nécessite d’avoir des connaissances en programmation et en développement informatique. Bien que différentes, ces deux solutions sont néanmoins complémentaires et peuvent être conjointement utilisées dans plusieurs domaines, et non seulement dans le cadre de développement d’application. Une entreprise peut par exemple privilégier les plateformes NoCode pour créer le front-end de son site internet et avoir recours au LowCode pour la gestion du back-end.

Sur Zetoolbox, nous vous proposons une multitude d’outils NoCode et low code pour la gestion de votre entreprise. N’hésitez pas à nous contacter pour le déploiement d’une solution qui vous permettra de gagner en temps et en productivité, peu importe le secteur d’activité dans lequel vous évoluez.

Vous voulez en savoir plus ?

Explorez notre univers.