Digitalisation des entreprises : un boost grâce à la Covid-19 ?

La crise sanitaire a fortement impacté les entreprises, les forçant à initier ou accélérer leur processus de digitalisation. Découvrez notre analyse sur le sujet.

La Covid-19 a accéléré la digitalisation des entreprises ?

L’émergence et la propagation de la Covid-19 ont touché tous les secteurs d’activité et impacté l’économie mondiale. Cette crise sanitaire a obligé les entreprises à se tourner vers de nouvelles solutions digitalisées, particulièrement vers le télétravail pour continuer à fonctionner. L’ultime question est : la Covid-19 a-t-elle boosté la digitalisation de l’entreprise ? Nos réponses.

Une prise de conscience forcée des dirigeants

Le coronavirus a imposé une prise de conscience forcée des dirigeants d’entreprise. En réponse à cette crise sanitaire, la digitalisation est devenue la seule issue. Les salariés sont forcés de se familiariser au télétravail et de revoir leur mode de travail pour continuer d’exercer leurs fonctions, tout en restant sécurisés. Pour maintenir leur structure en place, les dirigeants se sont tournés vers des méthodes de vente, de production et de travail numériques.

Concrètement, la digitalisation n’était plus une option, mais une obligation. La fermeture des enseignes imposée par l’État a engendré une continuité des activités à distance, à travers internet. Les approches commerciales ont changé. Les réseaux sociaux (linkedin, Facebook, twitter, etc.) sont devenus les canaux d’acquisition clientèle, de télétravail et de prospection pour obtenir de la visibilité dans le secteur. Cette marche forcée vers la digitalisation est aujourd’hui la solution pérenne des dirigeants pour affronter la pandémie, sans craindre une perte d’activité. Pour faire simple, elle consiste à transposer les offres et services sur le web pour éviter les contacts physiques.

L’adoption de nouvelles pratiques pour fluidifier les process

Cette évolution rapide vers la digitalisation implique l’adoption de pratiques adéquates pour fluidifier les processus de travail. Le personnel administratif ou RH s’est montré flexible et agile pour mener à bien l’organisation des tâches, tout en respectant les mesures sanitaires, grâce à divers outils digitaux. Le personnel est passé au zéro papier ou à la dématérialisation pour organiser les documents, sécuriser les données et obtenir une traçabilité des procédures effectuées par les collaborateurs. Quant au secteur marketing et commercial, les agents se concentrent davantage sur les valeurs ajoutées de l’automatisation de la relation clientèle. Quoi qu’il en soit, ces nouvelles pratiques se montrent avantageuses pour l’entreprise. Elles rehaussent les compétences du personnel et développent leur sens de curiosité.

Dans la phase d’automatisation du processus RH, les nouvelles pratiques se sont focalisées sur :

  • La révision des démarches de recrutement 2.0 : les tests se font en ligne et les entretiens en visioconférence. L’intelligence artificielle est exploitée ;
  • Le onboarding RH : il est optimisé lorsqu’un nouvel entrant intègre l’entreprise et se familiarise à son nouvel environnement ;
  • Le off-boarding : il est également digitalisé pour le départ d’un collaborateur. Les signatures se font de manière électronique, il en est de même pour la remise des attestations, etc.

La digitalisation a permis de respecter les procédures RH sans qu’il ait besoin de se déplacer ou de se voir en physique. La dynamisation des processus évite la surcharge de travail comme elle offre une économie de temps dans la saisie des données, surtout au niveau de la paie. Par ailleurs, la numérisation des processus administratifs fluidifie les échanges. Les informations sont claires et accessibles. D’autant plus qu’en période de crise, les collaborateurs ont constamment besoin d’être informés.

La digitalisation : une solution de développement pour les PME

La Covid-19 a mis les PME à l’épreuve. Pour rester active et préserver la sécurité de ses collaborateurs, l’entreprise a chamboulé ses habitudes professionnelles. Bien que ce changement ait été difficile, les dirigeants se sont surpassés pour éviter de mettre à la porte leurs employés. Cette digitalisation a boosté l’envie de se développer pour les PME. Le télétravail et la digitalisation des outils se sont imposés comme les seules issues adaptées. Malgré leur taille, les PME ont adopté cette transition numérique pour être opérationnelles en ligne.

S’engager dans la digitalisation améliore la croissance des PME. Cette initiative bouleverse, de manière positive, la culture et le mode de travail de l’entreprise. En effet, le trafic internet a augmenté de 30 % durant le confinement. Pour accroître leur renommée, les entreprises ont adopté de nouvelles approches commerciales. L’utilisation des réseaux sociaux, la création de contenu vidéo ou podcasts, et la rédaction d'articles de blog se sont accrues pour communiquer intelligemment. Cette présence en ligne optimise la visibilité de l’entreprise. L’enjeu de développement des PME est d’améliorer les performances digitales, d’authentifier les contenus pour optimiser l’expérience consommateur.

Une digitalisation inefficace dans certains secteurs d’activité

Les louanges sur l’efficacité de la digitalisation ne sont pas valables pour tous les secteurs. L’industrie automobile et l’industrie du tourisme sont fortement touchées par la Covid-19, au point qu’une transition numérique s’avère particulièrement nécessaire.


Secteur de l’automobile : La crise sanitaire a réorienté les priorités d’investissement de la population. La digitalisation n’est aucunement avantageuse pour les nombreuses révolutions automobiles (voiture autonome, électrique, à nouvelle mobilité, etc.). Bien que la présentation des véhicules puisse se faire en ligne, les acheteurs ne sont pas nombreux. Les constructeurs automobiles n’ont pas pu avoir recours à la digitalisation ou au télétravail, et ils sont passés au licenciement des salariés.

Secteur du tourisme : Si les réservations téléphoniques et la présentation des destinations peuvent être digitalisées en temps normal, les mesures sanitaires ont eu de lourds impacts sur le tourisme. En effet, le confinement total a entraîné une chute de l’industrie du tourisme international pour préserver la santé de tous. Les voyages sont restreints et les frontières fermées.

La digitalisation est une alternative innovante et performante. Elle a permis d’accroître le développement de nombreuses PME. Cependant, son efficacité ne concerne pas tous les secteurs, notamment durant la période de crise sanitaire. Si vous souhaitez en savoir plus sur la digitalisation de l’entreprise, contactez Zetoolbox.

Article suivant:
Les outils abordés dans ce contenu :
Aucun outil de Zetoolbox dans cet article 🙈