LowCode : les avantages et inconvénients

Le LowCode est une technique qui offre certains avantages, mais aussi quelques inconvénients. Zetoolbox vous fait découvrir les atouts et limites de cette technique.

Les avantages et les inconvénients du LowCode

Le LowCode fait référence à une technique de conception d’application ou de site web qui requiert un minimum d’écriture de code de la part de l’utilisateur. Les plateformes LowCode s’adressent aux entreprises qui souhaitent mettre en place une solution rapide, prête à être déployée dans les délais les plus brefs. Le LowCode offre plusieurs avantages, mais possède également quelques faiblesses. Tour d’horizon.

Les avantages du LowCode

Le LowCode fait partie des solutions à la disposition des entreprises désireuses d’améliorer leur méthode de travail. Il présente en effet plusieurs points forts.

Minimum de programmation à faire

Le développement d’une application et la création d’un site internet nécessitent la maîtrise d’une grande partie des langages informatiques et l’écriture de plusieurs lignes de code. Il s’agit d’une tâche complexe qui exige un maximum de connaissances de la part du développeur. Le LowCode, qui signifie littéralement « peu de code », se veut alors être une technique qui facilite le plus possible le travail des développeurs. En ce sens, au lieu d’écrire des centaines de lignes de code pour créer une application ou pour concevoir un site internet, le développeur n’aura qu’à faire un minimum de codage. Il est vrai que les plateformes LowCode privilégient avant tout la simplicité d’utilisation, notamment grâce à une interface graphique ludique.


Productivité et gain de temps

C’est justement en raison de ces fonctionnalités simplifiées que le LowCode est la meilleure solution pour une entreprise qui souhaite être rapidement opérationnelle.

Il est nécessaire de préciser que la conception d’une application en utilisant le codage manuel est une opération qui prend beaucoup de temps. En effet, il peut se passer jusqu’à 18 semaines entre les premières phases de conception jusqu’au déploiement de la version finale au sein de l’entreprise. Les plateformesLowCode, quant à elles, offrent la possibilité aux développeurs de créer un site internet ou une application en seulement quelques heures ou quelques jours, en fonction de sa complexité et des fonctionnalités embarquées. De ce fait, les plateformes LowCode améliorent significativement la productivité des développeurs et permettent à l’entreprise de gagner beaucoup de temps.


Solution efficace contre le Shadow IT

Pour rappel, le Shadow IT est un système informatique parallèle dont l’installation n’a reçu aucune approbation de la part du DSI. Le Shadow IT est d’une réelle efficacité lorsqu’il s’agit de créer des applications métiers, mais représente cependant une menace permanente pour la sécurité de l’intégralité du système informatique de l’entreprise.

Les plateformes LowCode pourraient donc être les meilleures alternatives au Shadow IT en matière de sécurité. Certains experts en informatique avancent d’ailleurs que la tendance dans les années à venir sera à la disparition des Shadow IT en entreprise en raison du nombre de plus en plus important d’adeptes au LowCode.

Les inconvénients du LowCode

Solution efficace pour gagner du temps et améliorer la productivité de l’entreprise, le LowCode n’est pas pour autant exempt d’inconvénients.

Les tarifs de certaines plateformes

Les avantages offerts par ces plateformes sont contrebalancés par plusieurs faiblesses, la principale étant le tarif proposé. Il faut en général payer un abonnement mensuel par nombre d’utilisateurs et par fonctionnalités désirées pour accéder à une plateforme LowCode.

Si cet abonnement peut être abordable auprès de la part de certains services, les tarifs proposés par d’autres plateformes peuvent s’avérer très coûteux pour les entreprises. Dans cette optique, il est nécessaire d’identifier en amont les besoins de la société et de bien définir le nombre de développeurs ayant accès à la plateforme.

Les droits de propriété sur les applications créées

Le droit de propriété par rapport aux applications créées est également un point qui décourage les entreprises optant pour le LowCode. Quand une application est créée de A à Z, son créateur en est le propriétaire. Par extension, le codage manuel permet aux entreprises de détenir l’ensemble des droits relatifs à l’application conçue. De ce fait, elles peuvent l’exploiter selon leurs désirs, voire la vendre à d’autres sociétés.

Les entités optant pour le LowCode ont cependant des droits limités. En effet, les plateformes LowCode ne proposent aux entreprises que le droit d’utilisation de la plateforme en question, et par extension, des applications qui y sont créées. En ce sens, si la plateforme LowCode est fermée, il peut arriver de ne plus pouvoir utiliser les applications qui ont été conçues.

De plus, contrairement au codage manuel qui offre la possibilité de modifier l’application et d’ajouter ou supprimer des fonctionnalités, certaines plateformes LowCode ne permettent pas de modifier le code source. Vous serez alors en possession d’une application qui ne pourra plus répondre aux besoins de votre entreprise.


Le manque de personnalisation

Enfin, le point qui rebute le plus les utilisateurs du LowCode est le manque de personnalisation. Certaines plateformes manquent en effet de souplesse. En plus d’être difficilement configurables, les applications utilisant l’architecture LowCode sont impossibles à personnaliser dans la majorité des cas. Dans le cas d’une seule plateforme LowCode par exemple, l’ensemble des utilisateurs ont le droit aux mêmes thèmes et aux mêmes fonctionnalités.

En ce sens, vous ne pourrez pas vous démarquer de vos concurrents. Ce manque de personnalisation peut également être un réel problème pour les entreprises dans la mesure où les modèles proposés par les plateformes ne peuvent être changés, empêchant ainsi de satisfaire des besoins précis.

L’architecture LowCode est d’une aide précieuse pour les développeurs. Elle permet aux entreprises de gagner beaucoup de temps. Cependant, il n’est pas conseillé d’axer ses activités uniquement sur le LowCode. Le mieux est d’utiliser le LowCode pour créer des applications qui ne sont pas vouées à prendre en charge le cœur du business de la société. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Zetoolbox. Nous nous ferons un plaisir de vous aider.

Article suivant:
Les outils abordés dans ce contenu :
Aucun outil de Zetoolbox dans cet article 🙈