Vos meilleurs talents vous quittent ? Découvrez pourquoi !

Quand on recrute un candidat, on parie sur lui. On parie sur sa qualité mais aussi sur l’avenir. On parie et on investit, considérablement d’ailleurs. On investit du temps et de l’argent parce que l’on croit en cette personne, en son potentiel et en son apport pour l’entreprise.

Comme on tient à ce nouveau talent, c’est toujours une déception de le voir partir. Pourtant, il n’est pas rare que les employés démissionnent, même les meilleurs. Et face à ça, nous ne réagissons pas toujours de la bonne manière. On a tendance à penser cela « De toute façon, ce n’est pas de ma faute, je n’aurais rien pu faire pour le retenir ».

Eh bien si, vous auriez peut être pu. En réalité, on peut faire beaucoup pour éviter d’en arriver là. Pour cela il est important de se remettre en question: pourquoi mes meilleurs employés veulent s’en aller ? Voici onze éléments de réponse.

1# Trop de travail

Evidemment si un employé est embauché, c’est pour travailler. Mais certains supérieurs ont tendance à surcharger un employé s’il est vraiment bon dans ce qu’il fait. Cela part d’une bonne intention, cela signifie qu’il est content de la qualité de son boulot.

Cependant, une quantité exagérée, des heures supplémentaires qui s’accumulent et des tâches qui se multiplient et l’employé risque de se sentir oppressé, de voir ça comme une punition et non comme une marque de confiance (surtout si l’aspect financier ne suit pas).

Il est primordial de bien faire attention à l’équilibre « vie professionnelle/vie privée » de ses employés. Si le travail vient amputer le temps personnel de l’employé (temps libre, passions, vie sociale, familiale, amoureuse...), les meilleurs talents, qui sont souvent sollicités par des entreprises extérieures, n’hésiteront pas à rendre les armes.

Attention également, une surcharge de travail peut engendrer un burn-out, menant ainsi le salarié à se voir dans l'obligation de quitter d'urgence l'entreprise (et bonne chance pour qu'il y remette les pieds...).

2# Ou pas assez

Difficile à croire qu’un bon employé quitte son travail parce qu’il n’a pas assez de travail n’est-ce pas? Eh bien sachez que ça arrive beaucoup plus souvent qu’on ne le croit ! Effectivement au début, ça peut être sympa d'être bien payé pour un travail moindre, mais sur la longueur, pas certain qu'il s'épanouisse et mettre du cœur à l’ouvrage... Il risque de finir par s’ennuyer s’il est obligé d’être au bureau 35 heures par semaine, sans avoir matière à travailler.

Et qui dit ennuie dit perte de motivation, bore-out, envie d’aller voir ailleurs et trouver une entreprise pour laquelle il se sentira utile. Attention toutefois à ne pas lui confier n’importe quelle tâche juste pour l’occuper !

3# Pas de challenge

En d'écoulement du point précédent, il va de soi qu’un employé à qui on confie des tâches sans véritable valeur ajoutée risque d’être lassé. Pour beaucoup, il n’y a rien de pire que de stagner, car on ne leur permet pas de développer leurs compétences, de se dépasser et voir plus loin. Le manque de challenge est une raison fréquente qui pousse les meilleurs employés à s’envoler vers d’autres horizons.

4# Manque de considération

On a tous besoin d’affection, et pas que dans le milieu personnel. Cela passe par un simple mot de félicitations, d’un compliment, d’une prime...Toute petite attention portée à l’employé qui fait bien son travail lui fera du bien. Malheureusement, beaucoup de managers négligent cela, pas de manière volontaire, peut-être par manque de temps ou par oubli, mais ça peut avoir de lourdes conséquences. En effet sur le long terme, l’employé risque de perdre sa motivation et quitte l’entreprise. Ce qui est bien dommage car il suffirait d’un léger changement d’attitude pour qu’il se sente reboosté et consacre tout son temps à vous rendre encore plus fier.

5# Un lien de confiance rompu

Même si l’on aime son travail, il est primordial de sentir que son responsable nous fait confiance. Ce lien est primordial et se doit d’être soigné car c’est l’une des raisons principales qui poussent certains employés à partir. L’exemple le plus commun est celui de la promesse non tenue. Peu importe le sujet, ce genre d’erreur peut anéantir une bonne relation manager-employé malgré le reste qui, lui, est positif. Et réparer un lien de confiance brisé devient très compliqué !

6# Une mauvaise relation avec les collaborateurs

On a tendance à penser que la mauvaise entente interne ne dépend en aucun cas de la volonté ou de l’action des supérieurs, et pourtant, c’est souvent infiniment lié. Pourquoi ? Parce que ce sont les managers qui sont responsables de la constitution de leurs équipes, des sélections, des promotions, des responsabilités de chacun... Certains cas peuvent être particuliers mais il faut bien garder en tête que le supérieur doit être capable de gérer ce genre de situation de crise et ce rapidement, avant que les meilleurs ne quittent le navire.

7# Une mauvaise intégration

Un collaborateur qui n'arrive pas à faire sa place au sein de l'équipe peut finir par lui faire vivre une aventure réellement inconfortable. Il va se sentir frustré, déçu, mal à l'aise, gêné, et n’aura pas l’impression de faire partie de l’équipe. Tout cela peut finir par le pousser à démissionner afin de retrouver un peu de sérénité. Heureusement, quelques actions simples peuvent changer la donne: accueillez l’heureux élu comme il se doit, prenez du temps pour lui à son arrivée, intégrez le directement aux projets, aux sorties, consultez son avis.. tous ces petits détails feront la différence.

8# Une vision d’entreprise floue

On a tous besoin d’une vision claire de la suite. Autrement, c’est comme si on avançait dans le noir, les yeux fermés, sans aucune idée d’où l’on se dirige. Cette situation est difficile à gérer pour chacun mais surtout pour des employés ! En effet, un employé à qui on n’exprime pas clairement ses objectifs et son orientation se lassera très vite de son travail. Il est important que tous les collaborateurs aient une même vision de l’entreprise pour laquelle ils travaillent, et les meilleurs employés prennent cette mission très à coeur et apportent volontiers leur pierre à l’édifice.

En somme, le Capitaine du bateau doit définir un cap précis et connu de tous pour que ses équipes puissent faire avancer le bateau, tous ensemble.

9# Les profits avant les personnes

Bénéfices, profits, marges brutes... Nombre de bons employés finissent par démissionner lorsque qu’ils ont l’impression que leurs supérieurs semblent s'intéresser davantage aux profits qu’à leur personne. Alors évidemment que les profits sont importants pour une entreprise. Pas d’argent, pas de salaires donc pas d’entreprise ! Toutefois, il est nécessaire de se rappeler du fruit de ces profits: les collaborateurs. Et si on n’arrive à les garder, on risque de dangereusement voir les profits dégringoler.

10# Une créativité bridée

Lorsqu’il employé se sent bien dans son entreprise, qu’il aime ce qu’il fait et qu’il est à l’aise, il va naturellement avoir envie de faire part de ses idées pour améliorer son entreprise. Le couper dans son élan, sans plus d’explication, sera évidemment la pire des frustrations. Malheureusement, c’est une pratique plutôt habituel dans les entreprises, peut-être par manque de temps, d’attention ou de considération. Et résultat : les employés voient leur créativité bridée, ne se sentent pas assez autonome et leurs avis non pris en compte.

11# Une hiérarchie sclérosée

Enfin, il faut bien avoir en tête que les meilleurs collaborateurs aiment ce qu’ils font et sont même parfois prêts à s’impliquer davantage afin que l’entreprise réussisse. Néanmoins, une hiérarchie « old school » et peu flexible, donnera l’impression aux salariés de les utiliser seulement comme des outils plutôt que comme de véritables acteurs du bon avancement de l’entreprise. Et c’est là un vrai risque de perdre les meilleurs !

On ne souhaite jamais le départ d’un de ses employés. Toutefois, il peut être bénéfique car il permet de se rappeler que si un employé décide de partir, il y a plus de chances que le problème vienne de la relation avec les supérieurs que de la nature même de son travail. Cependant, il est clair que recruter le candidat de ses rêves et surtout arriver à les garder, nécessite un effort de la part de l'entreprise. Mais le jeu en vaut la chandelle n’est-ce pas ? Surtout quand on pense au coût d'un recrutement... On ne réfléchit plus très longtemps !

Un article écrit par notre partenaire Flatchr 🙂

Si vous avez apprécié cet article, laissez nous un petit mot doux dans les commentaires, partagez cet article avec les gens que vous aimez et inscrivez vous à la newsletter Zetoolbox 💝

Catégories